Gilles Buscot

Fonctions

Maître de conférences

Domaines de recherche :

Iconographie et cérémonies politiques dans l’espace et la littérature germaniques des XVIIIe, XIXe et XXe siècles (en particulier dans l’espace rhénan). Analyse des discours politiques et artistiques dans une perspective franco-allemande.

Autres fonctions :

-Coresponsable de la licence d’allemand (1ère année) du parcours présentiel.

-Responsable pédagogique pour l’allemand de la licence Langues et Interculturalité.

-Membre du comité de pilotage du projet de master recherche franco-allemand en collaboration avec l’Albert-Ludwigs-Universität de Fribourg-en-Brisgau

Publications

  • Ouvrages individuels et collectifs :

– Denise Blondeau/ Gilles Buscot/ Christine Maillard (Dir.) : Jeux et fêtes dans l’œuvre de Goethe, Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg (collection Faustus/Etudes germaniques), 2000 (312 p.).

-Gilles Buscot, Pouvoirs et fêtes princières à Fribourg-en-Brisgau (1677-1814), Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New-York, Oxford, Wien : Peter Lang, 2010 (Contacts : Série 3, Etudes et documents. Vol. 70) (437 p., 20 Ill.).

  • Articles.  Présentation des publications conformément aux normes en vigueur en germanistique :

« La Dauphine Marie-Antoinette à Fribourg et à Strasbourg en 1770. Point de vue contrastif sur deux fêtes ‘franco-autrichiennes’ de part et d’autre du Rhin ». In : Wunderlich Heinke/ Mondot Jean (Dir.), Deutsch-Französische Begegnungen am Rhein 1700-1789/ Rencontres Franco-Allemandes dans l’espace rhénan entre 1700 et 1789, Heidelberg: Universitätsverlag C.Winter, 1994, pp.103-131.

« La culture festive dans les pays de langue allemande: un nouveau champ d’études pluridisciplinaire pour la germanistique ». In : Maillard Christine/ Bothorel-Witz Arlette (Dir.) : Du dialogue des disciplines. Germanistique et interdisciplinarité, Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg (collection Faustus/Etudes germaniques), 1998, pp.177-187.

« Goethe, peintre et acteur de la fête princière. De l’objet décrit à la subjectivité de l’écriture dans Poésie et vérité ». In : Blondeau Denise/ Buscot Gilles/ Maillard Christine (Dir.) : Jeux et fêtes dans l’œuvre de Goethe, Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg (collection Faustus/Etudes germaniques), 2000, pp.65-78.

« Les études de Romanistique à l’Albert-Ludwigs-Universität de Fribourg en Brisgau et les études de germanistique à l’Université Marc Bloch de Strasbourg II. Regard croisé et perspectives de partenariat ». In :Hudlett Albert (Dir.) : Actes du Symposium international du «Groupe d’études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe. Symposium International : Eucor. Romanistique et Germanistique», Mulhouse : Bibliothèque des Nouveaux Cahiers d’Allemand, 2002, pp.161-163.

« La ritualisation de l’exil dans les récits strasbourgeois de Barbara Honigmann ». In : Grimberg Michel/ Mourey Marie-Thérèse/Rothmund Elisabeth/ Sabler Wolfgang/ Saint-Gille Anne-Marie/Silhouette Marielle (Dir.) : Recherches sur le monde germanique. Regards, approches, objets, Paris : Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003, pp.249-265.

« Lettre et exil dans l’œuvre de Barbara Honigmann », in: Voix étrangères en langue allemande/  Germanica 38, Lille : Université Charles-de-Gaulle, 2006, pp.141-155.

« Der Brief als Identitätsfragment bei Barbara Honigmann ». In: Jean-Marie Valentin (Dir.) : Akten des XI. Internationalen Germanistenkongresses Paris 2005. Germanistik im Konflikt der Kulturen ». Band 6: Multikulturalität in der zeitgenössischen deutschsprachigen Literatur (betreut von Bernard Bach, Andrei Corbea-Hoisie und Elzbieta Katarzyna Dzikowska), Bern: Peter Lang, 2007, pp.371-379.

« Livres et livrets sur les fêtes princières à l’époque du Reichsland Elsass-Lothringen. Un outil au service de la (re)germanisation des esprits », in : Revue d’Alsace 2008 (N°134), Strasbourg : Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace, 2008, pp.291-305.

« La fête comme outil politique », in : Revue d’Allemagne  2008 (tome 40, N° 3), Strasbourg, juillet-septembre 2008, pp.409-419.

« Symbolique du pouvoir et pouvoir de la symbolique. Esquisse d’une typologie des fêtes politiques en France et en Allemagne », in : Emmanuel Béhague, Denis Goeldel (Dir.), Une germanistique sans rivage. Mélanges en l’honneur de Frédéric Hartweg, Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg, 2008, pp.297-308.

« Les cérémonies de la (re)germanisation après 1870. La dernière visite de Guillaume Ier à Strasbourg, en 1886, vue par deux journaux alsaciens », in : Catherine Maurer (Dir.), Les espaces de l’Allemagne au XIXe siècle. Frontières, centres et question nationale, Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg, 2010 (collection « Les mondes germaniques »), pp.169-193.

« Mythification de l’histoire dans l’espace français et germanique. Brèves réflexions sur l’évolution de la propagande politico-historique (XIXe-XXe siècles) », in : Recherches Germaniques 40, Strasbourg : 2010, pp.177-188.

« L’Autriche antérieure entre Habsbourg et Bourbons. Les symboliques rivales des cérémonies festives », in : Études Germaniques 2 (avril-juin 2010) (numéro thématique : La littérature autrichienne et l’État (XVIIe-XXe siècle), pp.203-221.

« Les cérémonies de la (re)germanisation et de la (re) francisation à Strasbourg. Regard croisé sur deux cérémonies officielles et sur les frontières (dé)masquées de la capitale alsacienne». Communication présentée dans le cadre des 2èmes Journées Suisses d’Histoire, à l’Université de Bâle, les 4-6 février 2010. In : Cahiers d’Études Germaniques 61 (2011-2012) (numéro thématique : Jeux de rôles, jeux de masques (Dir : Christina Stange, Katja Wimmer), pp.31-43.

« Célébrations princières à Fribourg et à Strasbourg (XVIIe-XIXe siècle): le jeu de la fête et du pouvoir », in : Mechtild Coustillac et Françoise Knopper (Dir), Jeu, compétition et pouvoir dans l’espace germanique, Paris : L’Harmattan, 2012, pp.83-95.

« Introduction » de la Revue d’Alsace 2015 (N°141) (numéro thématique : Fêtes en Alsaces de l’Antiquité à nos jours), Strasbourg, Fédération des sociétés  d’histoire et d’archéologie d’Alsace, 2015, pp.25-30.

« La réception de la chanson française en Allemagne. Les  ‘médiateurs’ Barbara et Moustaki », in : Gilles Darras, Camille Jenn, Frédéric Teinturier (Dir.) : La forme et le fond : Mélanges offerts à Alain Muzelle, Reims : Editions Epures/ Presses Universitaires de Reims, 2017

  • Articles à paraître :

« (Re)germanisation et (re)francisation de l’Alsace : la simplification de l’histoire dans les manuels scolaires à l’époque du Reichsland Elsass-Lothringen et durant celle de l’entre deux-guerres ». Projet de publication des actes de la journée d’études  EUCOR du 19 octobre 2012 sur « Frontières fantasmées et discours identitaires dans l’espace transfrontalier du Rhin Supérieur ».

« Les entrées ‘héroïques’ de Louis XIV dans Fribourg et Strasbourg, en 1681.
Point de vue contrastif sur deux visites en pays conquis ». A paraître dans les actes du colloque international  Ludwig XIV.: Vorbild und Feindbild. Die Inszenierung und Rezeption der Herrschaft eines barocken Monarchen organisé par le département d’histoire de l’université de Fribourg-en-Brisgau, les 27-28 novembre 2015.

  • Comptes rendus de lecture :

Compte rendu de lecture pour la revue Études Germaniques (1999) sur l’ouvrage de Thomas Frantzke : Goethes Schauspiele mit Gesang und Singspiele, 1773-1782, Frankfurt am Main : Peter Lang, 1998, p.640.

Compte rendu de lecture pour la revue Études Germaniques (2011) sur l’ouvrage de Petra S. Fiero : Zwischen Enthüllen und Verstecken. Eine Analyse von Barbara Honigmanns Prosawerk, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 2008, p. 219.