EA 1341 – Mondes germaniques et nord-européens

Vous êtes ici : > > Nadine Willmann

Nadine Willmann

Fonctions

PRAG d’allemand et docteur en études germaniques

Domaines de recherche

  • Résistance au nazisme
  • Travail de mémoire
  • Intellectuels et politique
  • Culture de la guerre froide
  • Le parti Die Linke
  • RDA

Recherches en cours

– Le parti Die Linke

– Intellectuels d´après-guerre

Publications

Articles

(A paraître en 2021) Nadine Willmann, Sibylle Goepper (Dir.), « Femmes et pouvoir dans les pays germanophones », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N°1, janvier-juin 2021.

[A paraître en 2020] Nadine Willmann, « Hans Modrow, le dernier ministre-président socialiste de la RDA », dans : Michel Fabréguet, Danièle Henky (dir.), Les « héros du retrait » dans les mémoires et représentations de l’Europe contemporaine, Paris : L’Harmattan, 2020.

« Günther Weisenborn », dans : Neue Deutsche Biographie (publiée par : Historische Kommission der Bayerischen Akademie der Wissenschaften), Munich, 2020.

« Le 17 juin 1953 dans la presse ouest-allemande et francaise », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N°1, janvier-juin 2019, pp. 113-128.

 « Les prisonniers et prisonnières politique dans les pénitenciers du IIIe Reich : l’émergence d’une identité transcendant le genre », dans : Ingeborg Rabenstein-Michel, Genre et enfermement : contrainte, dépassement, résistance, Presses universitaires de Lyon, 2018.

« Carlo Schmid et la puissance d’occupation française dans le Wurtemberg durant l’immédiat après-guerre : collaboration et confrontation entre deux espaces publics », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N°2, juillet-déc. 2016, pp. 289-304.

« La mémoire de la détention des prisonniers politiques dans les pénitenciers », dans : Michel Fabréguet, Danièle Henky (dir.), Mémoires et représentations de la déportation dans l’Europe contemporaine, Paris : L’Harmattan, 2015, pp. 41-55.

[codir. avec Sibylle Goepper], Intellectuels et politique en Allemagne, Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 2, juillet-déc. 2014.

[avec Sibylle Goepper], préface de la Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N°2, juillet-déc. 2014.

« Les projets de refondation de l’Allemagne des intellectuels dans l’exil et l’immédiat après-guerre », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 2, juillet-déc. 2014.

« Les femmes dans le parti Die Linke ou le complexe de Rosa Luxemburg », Allemagne d’aujourd’hui, N° 1, janv. Mars 2014.

« La mémoire de la détention des prisonniers politiques dans les pénitenciers (Zuchthäuser) sous le IIIe Reich », dans : Michel Fabréguet, Danièle Henky (dir.), Mémoires et représentations européennes contemporaines de la déportation, Paris : L’Harmattan, 2014.

« Les écrivains ouest-allemands médiateurs entre les deux Allemagnes pendant la guerre froide », dans : François Genton, Edmond Raillard (dir.), La culture progressiste pendant la guerre froide (1945-1990), Revue en ligne ILCEA, 16/2012.

« Le 20 juillet 1944 dans la presse ouest-allemande entre 1954 et 2004 : l’instrumentalisation et le démantèlement d’un mythe fondateur », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 4, oct-déc. 2010, pp. 519-534.

[avec Hélène Camarade], préface de la Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 4, oct-déc. 2010, pp. 387-390.

[codir. avec Hélène Camarade], Mémoires et représentations de la résistance dans l’espace germanophone, Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 4, oct-déc 2010.

« Le 20 Juillet 1944 dans la presse ouest-allemande entre 1945 et 1954 : l’édification d’un mythe fondateur », dans : Régis Latouche, Michel Mathien (dir.), Histoire, mémoire et médias. Bruxelles : Bruylant, 2009, pp. 197-617.

« L’implantation du parti Die Linke à l’Ouest de l’Allemagne : la genèse d’une redistribution des forces de gauche », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 2, avril-juin 2009.

« L’abolition éphémère du clivage traditionnel entre intellectuels et politique en Allemagne durant la première grande coalition (1966-1969) », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, N° 4, oct-déc. 2008, pp. 595-615.

« Le barbare dans l’œuvre de Günther Weisenborn : de la tentation apologétique à la condamnation », dans : Philippe Alexandre et Jean Schillinger (dir.), Le barbare. Images phobiques et réflexion sur l’altérité dans la culture européenne. Berne : Peter Lang, collection « convergences », 2008, pp. 321-337.

Thèse de doctorat et sa version publiée : Günther Weisenborn, un écrivain de la résistance allemande. Paris : L’Harmattan, 2007, 352 p.

« L´écrivain Günther Weisenborn, la voix de la résistance allemande », Documents. Revue des questions allemandes, 1, mars 2005, pp. 119-124.

«  La résistance allemande au nazisme vue de France », Documents. Revue des questions allemandes, 2, avril-mai-juin 2003, pp. 121-128.

« Günther Weisenborn : der engagierte Zeitzeuge der Harnack/Schulze-Boysen Widerstandsgruppe », dans : Frank Overhoff (dir.), Günther Weisenborn zum 100. Geburtstag. Oberhausen : Athena-Verlag, 2002, pp. 133-166.

« La représentation française de la résistance allemande au nazisme », Chroniques allemandes, N° 9, 2002, pp. 117-131.

Retour en haut

Retour en haut