EA 1341 – Mondes germaniques et nord-européens

Vous êtes ici : > > Catherine Repussard

Catherine Repussard

Fonctions

Maître de conférences HDR au département d’études allemandes de l’Université de Strasbourg.

Membre de l’EA 1341 et membre associé de l’EA 4078 : DIRE (La Réunion)

Responsabilités au sein  de l’EA 1341  (Etudes germaniques et nordiques):

 Contrat Quinquennal Recherche 2013-2017

  • co-responsable de l’axe 3 : La Région : Approches locales et globales
  • Responsable du sous-axe « Colonialités » de l’axe « l’Allemagne et le monde extra-européen »

Contrat Quinquennal Recherche 2018-2022 

co-responsable de l’axe 4 : « Configurations et reconfigurations du partage entre nature et culture depuis le XVIIIe siècle »

responsable du sous-axe : « Espaces germanophones et espaces-monde »

Domaines de recherche

L’espace germanophone et les mondes extra-européens                                      

–         Colonialité, faits et imaginaires coloniaux,

–         Littérature et utopies coloniales,

–         La Région : approches locales et globale

Les ‘alternativités’ sociales, sociétales et politiques

–         Généalogie des mouvements altermondialistes.

–        Les mouvements de la réforme de la vie

–       « Humanités environnementales » et postcolonialismes

–        « Animal Studies » (histoire de l’éthologie dans l’espace germanophone,   histoire animale…)

Domaines d’enseignement

Spécialisation : civilisation allemande XIXe et XXe siècles :

Enseignement « en présentiel » et à distance (EAD)

 Enseignement, pour l’essentiel dispensé en semestre 5 et 6 de licence, en maîtrise puis en masters et en préparation aux concours.

Principaux sujets abordés aux semestres 5 et 6 de licence :

Civilisation :

L’Allemagne de 1945 à nos jours.

La République de Weimar : histoire sociale et culturelle.

L’art allemand au XXe siècle.

L’Allemagne de Bismarck.

L’Aufklärung.

L’Allemagne et le monde extra-européen.

Histoire et mémoire.

Les grands problèmes de l’Allemagne contemporaine.

Utopies politiques.

Littérature :

L’identité introuvable : la « trilogie juive » de Jurek Becker.

Initiation à la critique littéraire.

Enseignement en Master 1 et 2

Séminaire de civilisation en Master 1 :

– L’Allemagne réformatrice : les  mouvements de la réforme de la vie

– De la Lebensreform à l’Altermondialisme : alternativités en résonance

Séminaire de littérature en Master 1 :

– Mythocritique et colonialité.

– Mythe et utopies.

– La relation à l’altérité dans le « roman colonial » allemand de la fin du XIXe siècle à nos jours : un regard postcolonial (Gustav Frenssen, Frieda von Bülow, Urs Widmer, Hermann Schultz, Uwe Timm, Christian Kracht….)

Séminaire de civilisation en Master 2 :

– L’Allemagne entre ouverture et repli (XIXe et XXe siècle).

– L’Allemagne dans ses rapports aux mondes extra-européens : colonialisme, tiers-mondisme et postcolonialisme.

– Utopies coloniales dans l’espace germanophone XIXe-XXe siècles

– Regards croisés sur une île colonisée par l’Empire allemand : Samoa, la « Perle des mers du Sud ».

– Nouvelles approches théoriques en civilisation : les théories postcoloniales, histoire transnationale, histoire globale.

Séminaire franco-allemand :

– La question coloniale en contexte régional / Die Vermessung der Kolonialität in der Provinz

Séminaire de master organisé en 2014-2015 en collaboration avec nos collègues historiens de Fribourg / Breisgau : Pr. Sylvia Paletschek et Pr. Bernd Grewe, séminaires partagés, coteaching sur le site de Freiburg et de Strasbourg.

Cours d’agrégation:

2005 : Die Unfähigkeit zu trauern (1967) de Margarete et Alexander Mitscherlich.

2006 : Les relations extérieures de l’Allemagne de 1955 à 1973.

2007 : La colonisation allemande.

2009 : Les mouvements pacifistes allemands.

2013-2015 : L’Allemagne de 1815 à 1871

2013 : L’écologie politique

2014-2016 : La République de Weimar

Programmes de recherche

Programmes nationaux

2006-2009 : membre du programme MISHA (Maison interuniversitaire des sciences de l’homme Alsace) : « La nature à la lettre : écritures et production des savoirs sur la nature dans l’Europe moderne et contemporaine »

– 2009-2012 : membre du programme MISHA « Villes invisibles et écritures de la modernité : vers une nouvelle géographie de l’identité »

– 2012- 2013 : Porteur du projet groupement d’intérêt scientifique (GIS) Mondes germaniques (avec Catherine Maurer (Pr), Etudes historiques) : « De la ‘Lebensreform’ à l’altermondialisme. Des rebellions de l’accommodement en résonance ? »

– 2017-2018 : Porteur du projet MISHA : « La rencontre homme-animal au croisement de la religion, de la culture et de la science. Généalogie et perspectives ».

Programmes internationaux :

– 2012-2015 : Porteur du projet franco-allemand MISHA (Université de Strasbourg) / Frankreichzentrum (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg im Breisgau : « France-Allemagne : La colonialité mise en scène. Représentations, performances, stratégies mémorielles », en collaboration avec Sylvia Paletschek (Pr), Etudes historiques, (Albert- Luwigs-Universität Freiburg im Breisgau)

– 2016-2018 : membre du projet CIERA : « Circulations et renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement en France et en Allemagne »

Organisation de colloques internationaux

2008 : Les mondes germaniques et les « villes-mirages » de la fin du XIXe siècle à nos jours (en collaboration avec Aurélie Choné).

2009 : Invisibles cités coloniales. Stratégies de domination et de résistance de la fin du XIXe siècle à nos jours (en collaboration avec A. Choné et L. Grandchamp).

2012 :  La Lebensreform ou la dynamique sociale de l’impuissance politique (en collaboration avec Marc Cluet).

2013 : Métamorphoses de l’Alternativité ? De la Lebensreform à l’Altermondialisme.

2015 : « Civiliser le monde. Ensauvager l’Europe ». Circulation des savoirs, transferts de connaissances et « mimicry » dans l’espace germanophone et sa sphère coloniale (en collaboration avec Christine de Gemeaux).

2017 : Les études animales sont-elles bonnes à penser ? (re)inventer les sciences, (re)penser la relation homme/animal (colloque pluridisciplinaire)

Organisation de séminaires de recherche hors programmes de recherche

En sus des séminaires et des conférences organisés au sein des programmes de recherche mentionnés ci-dessus (GIS et Programmes MISHA) :

2005-2006 : Mythe et Modernité dans l’espace germanophone : organisation de 12 conférences

2016-2017 : Local / Global : la dialectique des jeux d’échelle dans les espaces coloniaux : organisation de 6 conférences

Encadrement masters / doctorats

 Direction de 12 master-recherche depuis 2009

Directrice de thèse de :

Inscription 2016 : David Chemeta (titulaire d’un contrat doctoral) en cotutelle avec le Pr. Eva Kiminich (Université de Potsdam) : Migration, Nation, Narration. 25 ans d’histoire allemande vue à travers le hip hop.

Inscription 2017 : Mathilde Karceles : Féminismes et Antiféminismes en France et en Allemagne autour de 2000.

 Inscription 2017 : Anne Sophie Hillard  (titulaire d’un contrat doctoral) en cotutelle avec le Pr. Stefan Zahlmann (Historisch-kulturwissenschaftliche Fakultät  Université de Vienne) : Aux frontières de l’humain : hybridité et transgression à l’horizon de la Science-fiction germanophone contemporaine

 Publications depuis 2014

Monographies

1) Utopies coloniales autour de 1900. Monde germanophone et Modernité.  Collection « Carrefours d’Empire », Le Manuscrit, Paris 2015.

2) Idéologie coloniale et imaginaire mythique : La revue « Kolonie und Heimat » de 1909 à 1914. Collection « Faustus », Presses universitaires de Strasbourg 2014.

Direction d’ouvrages collectifs

3) La Lebensreform ou la dynamique sociale de l’impuissance politique (en collaboration avec Marc Cluet). Francke, Tübingen 2014.

4) Invisibles cités coloniales. Stratégies de domination et de résistance de la fin du XIXe siècle à nos jours (en collaboration avec A. Choné et L. Grandchamp), Orizons, Paris 2014.

5) Des animaux et des hommes / Von Tieren  und Menschen (en collaboration avec A. Choné). Recherches Germaniques Hors-Série 14 (2015), Strasbourg.

6) Métamorphoses de l’Alternativité ? De la Lebensreform à l’Altermondialisme/ Von der Lebensreform zur Antiglobalisierung In : Recherches Germaniques Hors-Série 15 (2016), Strasbourg.

7) « Civiliser le monde. Ensauvager l’Europe ». Circulation des savoirs, transferts de connaissances et « mimicry » dans l’espace germanophone et sa sphère coloniale (en collaboration avec Christine de Gemeaux. Collection « Carrefours d’Empire », Le Manuscrit, Paris 2017.

8) Les études animales sont-elles bonnes à penser, (en collaboration avec A. Choné, , I. Irribaren, M. Pelé, C. Sueur), L’Harmattan Paris 2020

9) Vers un anthropomorphisme critique, (en collaboration avec A. Choné, , I. Irribaren, M. Pelé, C. Sueur), L’Harmattan Paris 2020

Contributions à des ouvrages collectifs

10) Repussard, Catherine : « Altneudeutschland in Übersee. Koloniale Widerstandskultur und Moderne ». In : Cécilia FERNANDEZ, Olivier Hanse (éds.) : À contre-courant / Gegen den Strom. Peter Lang, Bern 2014, p. 87-104.

11) Repussard, Catherine : « Lebensreform im Schatten des Kilimandjscharo : Freiland von Theodor Hertzka (1890) ». In : Marc Cluet, Catherine Repussard (éds), La Lebensreform ou la dynamique sociale de l’impuissance politique. Francke, Tübingen  2013, p. 267-283.

12) Repussard, Catherine : « Die Insel Mellonta (1883) de Lazar von Hellenbach  entre ésotérisme et colonialité ». In : Aurélie Choné, Christine Maillard (éds.) : Capitales de l’ésotérisme européen et dialogue des cultures. Orizons, Paris 2014, p. 127-135.

13) Repussard, Catherine : « Les Doualas face à leur expropriation par les autorités allemandes (1903-1914) : un regard postcolonial ». In : Catherine Repussard, Aurélie Choné, Laurence Granchamp (éds.) : Invisibles cités coloniales. Stratégies de domination et de résistance de la fin du XIXe siècle à nos jours. Orizons, Paris 2014, p. 187-203.

14) REPUSSARD, Catherine : «‘Back to the wild’: Ambivalences of Colonial Education during the Weimar Period. In : Deutsche Jugend und deutsche Kolonien (1932) ». In : Florian Krobb, Elaine Martin (eds.), Weimar Colonialism, Discourses and Legacies of Post-Imperialism in Germany after 1918. Aisthesis, Bielefeld 2014, p. 89-107.

15) Repussard, Catherine : « Contre-cultures coloniales autour de 1900. Régénérer, réinventer, réinscrire une Allemagne repensée outre-mer ». In : Uwe Puschner, Christina Stange-Fayos, Katja Wimmer (Hrsg) : Laboratorium der Moderne. Ideenzirkulation im Wilhelminischen Reich / Laboratoire de la modernité. Circulation des idées à l’ère wilhelminienne. Peter Lang, Frankfurt am Main 2015, p. 203-219.

16) Repussard, Catherine : « Der gelbe Bleistift de Christian Kracht : un regard postmoderne et postcolonial sur l’Orient ? ». In : Philippe Alexandre (éd.) : Orient et orientalismes dans les pays de langue allemande au XXe siècle. Editions universitaires de Lorraine, 2016, p. 301-316.

17) Repussard, Catherine : « Elsass (post)kolonial / Alsace (post)coloniale : Identités, territoires et migrations symboliques ». In : Gwénola Sébaux (éd.) : Identités, migrations et mobilités transnationales en Europe aux XXe et XXIe siècles. Lille 2017 (sous presse)

18) Repussard, Catherine : « Les Mémoires d’Emily Ruete née Salme bint Said al-Busaid (1844-1924), princesse d’Oman et de Zanzibar. Un regard postcolonial avant l’heure ? ». In : Uwe Puschner, Christine de Gemeaux (dir. ) : Deutsch-Ostafrika , Peter Lang, Bern, 2019.

19) Repussard, Catherine : « Can Animals speak ? Théories postcoloniales et Animal Studies ou de l’indiscipline scientifique à la ménagerie queer ». In : Les études animales sont-elles bonnes à penser, A. Choné, , I. Irribaren, M. Pelé, C. Repussard, C. Sueur (eds.), L’Harmattan, Paris 2020.

Articles parus dans des revues à comité de lecture

20)      Repussard, Catherine : « Anima Animalis : une ‛éthologie alternative’ dans l’espace germanophone autour de 1900 ». In : Repussard, Catherine, Chone Aurélie (éd.): Des Animaux et des Hommes / Von Tieren und Menschen. Recherches Germaniques, Strasbourg, Hors-Série (2015).

21)      Repussard, Catherine : « Les origines de l’écologie politique dans l’espace germanophone ». In : Aurélie Chone, Philippe Hamann, Isabelle Hajek (éd.) : Guide des Humanités environnementales, Septentrion, Lille 2016, p. 103-113.

22) Repussard, Catherine : « Freiland de Theodor Hertzka (1890) ou le ‘libéralisme enchanté’ ». In : Repussard, Catherine (éd.) : Métamorphoses de l’Alternativité ? De la Lebensreform à l’Altermondialisme / Von der Lebensreform zur Antiglobalisierung In : Recherches Germaniques Hors-Série 15 (2016), Strasbourg, p. 89-109.

23) Repussard, Catherine : « Transnationale Öffentlichkeit zwischen Mobilisierung und Rückzug am Beispiel von Hakim Bey (1945-) und Gustav Landauer (1870-1919). In : Pascal Fagot, Christian Jacques (éds.) : Espace public transnational. In : Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, Strasbourg 2016, p. 415-427.

24) Repussard, Catherine : « Imaginaire colonial allemand autour de 1900, creuset d’une « autre modernité ». L’Allemagne et l’Afrique d’hier à aujourd’hui. In : Allemagne d’aujourd’hui, Lille, juillet-septembre 2016, p. 98-109.

25) « Mythe et colonies dans l’Allemagne de Weimar : Tabu (1931) de Friedrich Wilhelm Murnau ». Publication en langue portugaise dans une revue scientifique brésilienne sous la direction du professeur Sylvio Correa de Souza : Outros Tempos, v. 13, n. 22 (2016).

26) « From Lebensreform to political ecology ». In : A. Choné, I. Hajek, P. Hamann (eds.) : Ecology. Routledge. New York, 2016.

27) « Ewald Banse (1883-1953) : orientaliste et « géographe de l’âme ». Approches textuelles et visuelles d’une ‘communauté imaginée’ germano-perse dans les années vingt. Colloque international Ispahan (Iran), mai 2016. Publication prévue dans Recherches Germaniques Hors-Série 47 (2017).

28) Repussard, Catherine : « Mythe et colonies dans l’Allemagne de Weimar : Tabu (1931) de Friedrich Wilhelm Murnau », in Recherches Germaniques 2018, p. 167-189.

29) Repussard, Catherine : « Utopies coloniales » dans l’espace germanophone autour de 1900. Vers un autre Modernité ? ». In : Françoise Sylvos (dir.) : Utopies, dystopies coloniales. Editions K’A, Université de la Réunion, 2019.

30) Repussard, Catherine : « Conception alternative de la relation homme-animal dans l’espace germanophone (XIXe-XXe siècle). In : Allemagne d’Aujourd’hui, Lille, décembre 2019, p. 126-140

Retour en haut

Retour en haut