Aurélie Le Née

Fonction

MCF au département d’études allemandes de l’université de Strasbourg

Domaines de recherche

  • Poésie contemporaine
  • Littérature autrichienne
  • Texte et image


Domaines d’enseignement

Littérature (histoire de la littérature, concepts littéraires, littérature après 1945, histoire culturelle en lien avec la littérature) et traduction (version)

Publications depuis janvier 2016

Ouvrage :

Coordination du n°58 de la revue Germanica consacré au roman policier de langue allemande, en

collaboration avec Elisabeth Kargl (Université de Nantes), septembre 2016.

Articles :

« Les retraductions de Schachnovelle de Stefan Zweig en 2013 », in Irène Cagneau / Sylvie Grimm-Hamen / Marc Lacheny (éd.) : Les traducteurs, passeurs culturels entre la France et l’Autriche, Berlin, Frank & Timme, 2020, p. 245-258.

« Jägerstätter de Felix Mitterer. Universalité d’un destin individuel », in Etudes germaniques 4/2019, p. 677-691.

« La poésie politique de Joseph Roth », in europe nov.-déc./2019, p. 52-66.

Avec Elisabeth Kargl (Université de Nantes) : « ‘Es stimmt nicht, daβ ich nicht idyllisch sein will.‘ Idylle et anti-idylle dans l’œuvre de Marlen Haushofer », in Sylvie Arlaud / Marc Lacheny / Jacques Lajarrige / Eric Leroy du Cardonnoy (Hg.) : Dekontruktion der symbolischen Ordnung bei Marlen Haushofer. Die Wand und Die Mansarde, Berlin, Frank & Timme, 2019, p. 59-73.

Avec Elisabeth Kargl (Université de Nantes) : « La ‘révolution intérieure’ de Friederike Mayröcker, Ernst Jandl et Andreas Okopenko », in Achim Geisenhanslüke / Yves Iehl / Nadia Lapchine / Françoise Lartillot (ed.) : Contre-cultures et littérature de langue allemande depuis 1960. Entre utopie et subversion, Bern, Peter Lang, 2017, p. 263-286.

« Friederike Mayröckers intermediales Proëm nach Stefan Fabi’s Kartoncollage »Nackt« (2013) und Holzschnitt »Mann mit Flöte« (2013) », in Johann Georg Lughofer (Hrsg.) : Friederike Mayröcker. Interpretationen, Kommentare, Didaktisierung. 5. internationale Lyriktage der Germanistik Ljubljana, Wien, Praesens Verlag, 2017, p. 91-103.